qui sont les contacts

Par curiosité et pour répondre à une interrogation brûlante, j'ai cré un faux compte Facebook, n'ajoutant que mon vrai profil à mes «amis et je me suis stalkée moi-même pendant plusieurs jours.
Facebook a expliqué à Vice que la boîte de 9 noms constitue «un groupe d'amis pertinents, dont le but est d'être une incitation utile pour l'utilisateur».
Un point dinterrogation s'affiche à côté de l'avatar jusqu'à ce que cette personne ait accepté votre demande.Il y a encore cinq ans, le site examinait trois facteurs pour comprendre les interactions de ses utilisateurs: la quantité de ces interactions, leur nature, et leur date.Par ailleurs, de plus en plus de gens ont l'intuition confuse que, si quelqu'un avec qui on a peu interagi apparaît au sommet de notre liste d'amis, on peut en déduire que cette personne nous stalke.Les algorithmes de Facebook évoluent constamment c'est la recette secrète de la firme, et ses ingrédients sont modifiés en permanence pour encourager les utilisateurs à y passer toujours plus de temps et promouvoir de nouvelles fonctionnalités.Facebook se mêle de près à nos relations les plus intimes, et le fait que nous ne sachions pas comment le site nous surveille ou même si nous pouvons tout simplement lui faire confiance est une source de peur chez les individus.Cet article vous a-t-il été utile?Vous pouvez avoir un aperçu de l'algorithme en explorant votre registre d'activité.Pour maximiser les données, et l'argent qui en découle.Une rapide recherche sur Google renvoie à des milliers de questions posées au fil des années sur des sites comme Quora ou Reddit par des utilisateurs soucieux de savoir comment Facebook classe nos amis, entre peur de se faire griller, frustration de voir sans cesse.Clairement, ceux dont j'avais observé le profil et/ou les photos étaient en bonne place.Pour ma part, j'utilise Facebook avec modération, donc n'importe quel commentaire ou tag laissé au cours des douze derniers mois peut propulser quelqu'un dans mon Top 10 ou Top 20, tout comme un simple ajout.Et parfois, c'est du pur hasard, m'a avoué Facebook.Il est presque impossible de donner une réponse précise à ces questions, car les algorithmes de Facebook sont un secret bien gardé.Et les gens qui apparaissent dans les carrés de mes amis, est-ce que ce sont ceux avec qui ils interagissent le plus, en privé comme en public?Et liée à cette question, cette autre: pourquoi certains noms apparaissent-ils à certains endroits sur Facebook?«Je me suis rendu compte que les gens que j'étais encline à espionner se retrouvaient toujours dans certains endroitspas dans la case des neuf amis, mais dans les suggestions faites par Facebook quant à qui je devrais inclure dans ma liste "d'amis proches ou dans.




Ajout de contacts dans Skype pour les téléphones Android.Je me suis aperçue que les personnes que je stalke effectivement avaient tendance à apparaître de temps à autre dans certains recoins du site pas dans les neuf amis figurant sur mon profil, mais dans les suggestions de Facebook concernant mes «amis proches».Pour en savoir plus, consultez.La formule actuelle est plus complexe.Comment est constituée la boîte de 9 noms (neuf «amis qui apparaît en haut de votre profil par exemple?Qui «stalke» qui est l'une des informations les plus cruciales dont Facebook dispose.aidez-moi à comprendre quelque chose, demande une internaute sur un forum.Et pourtant, quand je lui ai demandé (pour la science) femme mature cherche homme en ambato d'aller sur son profil et de regarder qui se trouvait dans ce petit carré de neuf amis qui apparaît sur la gauche, j'étais bien là, en haut à gauche.On a tous vécu ce moment gênant où un vieux camarade de classe du lycée à qui on n'a pas parlé depuis des années apparaît soudainement dans le petit carré où s'affichent nos "meilleurs" amis sur Facebook, amenant inévitablement l'interrogation suivante : «mais qu'est-ce qu'il.Nous utilisons des éléments strictement publics, tels que les likes et les commentaires laissés sur vos posts, pour déterminer qui apparaît ou non sur votre profil m'a affirmé un représentant de Facebook.
Ce n'est pas surprenant : il est dans l'intérêt de Facebook, dont le business model repose sur la publicité, que nous interagissons avec un maximum de personnes (et clairement, cette approche fonctionne plutôt bien, puisque le réseau compte actuellement plus de 1,5 milliards d'utilisateurs).


[L_RANDNUM-10-999]