à la recherche d'hommes à monterrey

Elle n'oublie pas de prendre avec elle une caméra sous marine, pour faire partager à ceux qui le voudront, la beauté du paysage sous-marin.
Malgré les recherches intensives, Sharon n'a jamais été retrouvée.
Après quelques minutes, elle repère enfin le bateau, mais elle a beau appeler, personne ne se manifeste.
Son groupe criminel est notamment accusé davoir incendié en 2010 le casino de cette ville, provoquant la mort de cinquante-deux personnes.Mais qu'en est-il réellement?Pour les observateurs locaux, une des priorités est l'épuration de la police.«C'est un des groupes les plus violents du Mexique.Sa corruption est généralisée, comme le reconnaissent les autorités elles-mêmes.À chaque fois qu'il y a une arrestation ou un chef tué par les autorités, ils s'en prennent à la ville.».




«Mais ces tests de confiance n'ont jamais été réalisés dans le reste de l'État, regrette le maire.Elle effectue patiemment le tour de la coque à la recherche d'une éventuelle panne, mais ne trouve rien, elle remonte donc sur le bateau, épuisée.«Ceci est une guerre en attendant une police effective, l'État de Nuevo Leon adhère au choix du gouvernement fédéral: l'utilisation de l'armée contre le crime organisé.Sept personnes sont mortes durant lattaque et trois ont succombé à leurs blessures à lhôpital, selon.«Nous sommes conscients qu'il y a eu la recherche d'un partenaire de houston et qu'il y aura des dommages collatéraux, mais il n'y a pas de meilleure alternative, déclare la Coparmex.«Ils ce sont essentiellement deux cartels, les Zetas et le cartel du Golfe.La Confédération patronale Nuevo Leon (Coparmex) met l'accent sur «l'exode inégalé des entrepreneurs et de leurs familles vers les États-Unis».
Le moteur s'éteint encore une fois.
«El Bronco» affirme avoir survécu à cette époque à deux tentatives dassassinat.


[L_RANDNUM-10-999]